Mezzo-soprano, Aurore Bureau obtient son diplôme de chant avec la plus grande distinction en 2016 à l’IMEP de Namur, où elle fréquente la classe de Françoise Viatour et d’Elise Gäbele. Elle poursuit sa formation auprès de Benoît Mernier, Patrick Leterme et Daniel Thonnard dans la section de l’European Vocal Departement où elle obtient un master en art lyrique en 2018. Elle continue actuellement d’approfondir le travail du chant avec David Miller.

En mai 2015, elle remporte le 1er prix ainsi que le prix du public du Concours des nouveaux talents de l’art lyrique à Liège, alors placé sous le patronage de Leontina Vaduva.

Elle aborde la musique liturgique en interprétant des œuvres de Bach (cantates), Haendel (Dixit Dominus), Zelenka (Missa Nativitatis), Haydn (Les 7 dernières paroles du Christ), Rossini (Petite Messe solennelle), Saint-Saëns (Oratorio de Noël), Pergolèse (Stabat Mater), et Verdi (Requiem) en tant que soliste.

Elle participe à des productions telles que La Vie parisienne d’Offenbach comme choriste. Elle tient les rôles de Madame de la Haltière dans Cendrillon (Massenet), Mara dans l’Opéra d’Aran (Bécaud), Zia Principessa dans Suor Angelica (Puccini) et Dorabella dans Così fan tutte (Mozart).

C’est avec l’orchestre des Talens lyriques dirigé par Christophe Rousset qu’elle intègre l’opéra Alcina (Haendel) en tant que choriste à La Monnaie à Bruxelles et au Stadsschouwburg d’Amsterdam.

Elle se produit régulièrement en concert en Belgique mais également à l’étranger (France, Finlande) notamment avec le Centre d’art vocal et de musique ancienne de Namur et l’orchestre des Agrémens, sous la direction de Guy van Waas ou avec l’OSSO (orchestre symphonique du Sud-Ouest) sous la direction de Bernard Salles.

Elle chante sous la direction de Cyril Englebert (récital Bel Canto), de Pascal Peiffer (concert Fééries viennoises avec l’Euro Symphonic Orchestra), de Benjamin de Jaer (Opéra d’un jour) et de Patrick Bâton (Les 7 Dernières Paroles du Christ de Haydn).

À l’Opéra royal de Wallonie, elle incarne Fenena dans l’adaptation de Nabucco, Nabuccolo (2016), puis participe à la création et à l’interprétation d’un nouvel opéra jeune public inspiré de Carmen : Carmencita et les dragons (2017-2018).

En mars 2019, elle interprète Dame Marthe dans Faust de Gounod à La Fabrique Opéra du Val-de-Loire sous la direction de Clément Joubert et Dalila dans Samson et Dalila en août 2019 (Festival d’Honfleur, Normandie).

Ses futurs engagements comprennent, entre autres, les Wesendonck Lieder de Wagner (Bruxelles), le Requiem de Verdi (Perpignan), les rôles de Fenena (Nabucco, Bourg-en-Bresse), Didon (Didon et Enée, Honfleur) et le Requiem de Mozart(Flandres).

https://youtu.be/oMxgvipaAXI (L’

https://youtu.be/oMxgvipaAXI (L’Albatros, piano)


https://youtu.be/E3ABXAAcSfs (La Dame de pique, piano)

https://youtu.be/T5a1Vf_MpX (indisponible)

https://youtu.be/xmi1SD4_lKs (« Voi lo sapete o mamma », Cavalleria Rusticana, Mascagni, piano)

https://youtu.be/FZ9b1KA3Qtk (Ave Maria Caccini avec l’OSAR)